Foumbot: le film de l’émeute

0
1046

Foumbot

 Les populations en   colère 

Elles ont manifesté leur courroux suite au décès d’un  détenu.

Par Robert Nkaké

Des bruits de bottes ont retenti aux premières bonnes heures de la journée du 03 mai dernier dans le département du Noun, région de l’Ouest. Les populations de la ville de Foumbot se sont ruées vers le Tribunal de première instance. Pour cause, un détenu qui avant son incarcération vendait  des médicaments dans la rue aurait trouvé la mort dans sa cellule faute d’une prise en charge. A en croire les manifestants, le procureur aurait refusé que ce dernier puisse avoir accès aux soins de santé. C’est ainsi que pris de colère, les riverains ont commencé par barricader le tronçon routier reliant Bafoussam à Foumbot au niveau du lieu dit «Carrefour maquisard».

Pour parer à toute éventualité de voir la situation virer au drame, tous les magistrats présents au tribunal ont pris la poudre d’escampette. Il en est de même des autres occupants des lieux.  Ils se sont échappés par des fenêtres étroites. Certains mécontents ont pris également d’assaut la prison secondaire [où le détenu était incarcéré] de la même ville pour manifester leur courroux. La dépouille du défunt a été exposée en plein carrefour et les riverains sommés de «rentrer chez eux». Des tirs de sommation auraient été effectués pour disperser les foules.

Pour l’instant, le bilan matériel provisoire fait état d’un bâtiment de prison entièrement léché par des flammes, la destruction de nombreux documents administratifs et judiciaires importants par le feu.

Le sultan roi des Bamoun, Sa majesté Ibrahim Mbombo Njoya, alerté, a effectué une descente sur le terrain en sapeur-pompier pour essayer de calmer les ardeurs mais les tensions déjà montées d’un cran et difficiles à contenir, ont poussé le monarque à solliciter une «solution pacifique».

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici