BUDGET 2021: LE BUNEC TIENT SA REUNION ANNUELLE

0
678

COORDINATION DES SERVICES 

Le Bureau National de l’Etat Civil a tenu sa réunion annuelle de coordination des services centraux et déconcentrés à Yaoundé, présidée par le Directeur Général, Alexandre Marie Yomo. Une activité managériale indispensable pour l’exercice budgétaire 2021. 
Les 1er et 2 mars 2021, le personnel des services centraux et déconcentrés du BUNEC a répondu présent à l’invitation du Directeur Général, M. Alexandre Marie Yomo, à prendre part à la réunion annuelle de coordination. Le Directeur Général du BUNEC était assisté de son adjoint, M. Abdoulaye Adjiali Boukar. A signaler également, la participation aux travaux du Directeur des Services Locaux du Ministère de la Décentralisation et du Développement Local, représentant la tutelle technique du BUNEC.
Outre les officiels, les participants aux travaux étaient composés des directeurs et sous-directeurs des services centraux, des chefs d’agences régionaux et leurs chefs des affaires générales, des chefs des projets et certains de leurs collaborateurs. Au total, une cinquantaine d’acteurs dont la présence était indispensable pour cette activité de cadrage et d’orientation générale pour l’exercice budgétaire 2021.
Dans son discours d’ouverture des travaux, le Directeur général du BUNEC a tenu à préciser l’objectif des travaux qui visent la présentation du bilan de l’année 2020 écoulée et les perspectives de l’année 2021. Il s’agit dans ce cas de prendre conscience des enjeux et défis majeurs du BUNEC dans un contexte marqué par la raréfaction des moyens de l’Etat due à la crise sanitaire du Covid-19 et des troubles sécuritaires dans quelques régions du pays.
De manière pratique, lesdits travaux ont connu en leur première journée, trois exposés dont le premier sur le bilan de l’exécution du projet de performance 2020 du BUNEC par les chefs d’agence régionales, le second sur la présentation du projet de performance annuel et le budget 2021 par le Directeur des affaires administratives et financière, Jean Raoul Nkoudou Bengono, et le troisième sur les aménagements apportés par la circulaire d’exécution du budget 2021 par les Contrôleur Financier et l’Agent Comptable.
La seconde journée quant à elle, était centrée au tour de trois autres exposés notamment la présentation des procédures de gestion-matière au sein du BUNEC pour une meilleure prise en charge des documents comptables, la présentation du manuel de procédure administrative, financière et comptables du BUNEC et les interventions des chefs de projets.
Sur ce dernier point, quatre chefs de projets ont présenté les bilans de l’année 2020 avant de dérouler les cahiers de charges pour l’exercice 2021. Il s’agit notamment des Projets PASECA, IDS/ESEC, Legal Identity for All et PRPSS.
« Mon leitmotiv est que vous puissiez travailler de manière confortable afin qu’ensemble nous puissions doter le Cameroun d’un système d’état civil holistique, intégré et durable », dira le Directeur général du BUNEC à ses collaborateurs, après sa gratitude exprimée à l’endroit de la tutelle technique, le Minddevel, pour son accompagnement soutenu et constant. Pour les recommandations, plus de collaboration entre les agences et assurer la constitution du fichier national de l’état civil au taux d’enregistrement de 5.03%. Pour 2021, le cap est fixé.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici