Pluies avec grêlons :Un météorologue explique

0
373

  Simplice Tchinda Tazo

Mars est une période de transition

Le directeur de la météorologie nationale explique l’origine de la forte averse avec grêlons qui s’est abattue dans la ville de  Yaoundé mardi dernier.

Par Paulette Ndong

Dans la soirée du 09 mars, il y a eu des pluies orageuses accompagnées de grêlons et de vents forts qui ont causé des dégâts dans la ville de Yaoundé. Sachant que nous sommes au mois de mars, période de la petite saison de pluie, le phénomène observé est-il normal ?

Nous avons observé des orages accompagnés d’une averse de grêles. Il est normal que nous puissions enregistrer des orages et averses à Yaoundé en ce moment. Habituellement au mois de mars on a en moyenne 12 jours de pluies, avec une hauteur cumulée de 124.9 mm et, mardi on a enregistré la toute première pluie du mois avec une hauteur de 14.00 mm soit 11 % de la hauteur mensuelle.  Il est important de relever que cette pluie était intense et accompagnée des vents violents et des chutes de grêlons, phénomène qui n’est pas très fréquent dans la ville de Yaoundé mais qui est susceptible de se produire dans certaines conditions.

Quelles peuvent être ces conditions ?

Les conditions de formation de grêlons sont, entre autres, la condensation de la vapeur d’eau à une très haute altitude avec la présence dans l’atmosphère, de l’humidité et des particules solides qui sont des noyaux de condensation. Ces conditions ont été remplies suite à une forte pénétration sur le continent de la mousson depuis une semaine et précédée par une tempête de poussière en février, qui a laissé dans l’atmosphère des particules en suspension. La convection associée à ces deux facteurs a donc favorisé la formation et la chute des grêlons.

Qu’est-ce qui explique l’occurrence des phénomènes météorologiques extrêmes pendant le mois de mars ?

C’est une période de transition de la saison sèche à la saison pluvieuse caractérisée par une augmentation des températures associée à une pénétration de la Mousson provenant de l’Océan atlantique. La combinaison des facteurs suscités favorise la formation des pluies orageuses accompagnées des vents forts qui peuvent causer des dégâts importants.

Quelles sont les villes susceptibles de recevoir le même type de phénomène ?

Les régions méridionales du pays sont susceptibles de recevoir des fortes pluies orageuses et des vents forts avec l’installation progressive de la saison des pluies.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici