Me Alain-Christian Monkam : Il faut sauver le patrimoine

0
877

Me Alain-Christian Monkam

Le groupe Monkam doit être mis à l’abri des appétits

Requérant et huitième fils de la famille du défunt, il explique les enjeux de la procédure pendante devant le juge à Douala.

Quelle suite le juge des référés a-t-il réservé à votre requête?

Tout d’abord, permettez-moi d’être scandalisé qu’une requête déposée par mon avocat, Maitre Nkenngni en justice le 5 mars 2021, se retrouve sur les réseaux sociaux dès le 9 mars 2021. C’est incroyable !  Je souhaite que le président du tribunal de Douala travaille en toute sérénité. L’affaire devrait être entendue et plaidée mardi prochain, 16 mars 2021.

Avez-vous des soupçons de mauvaise gestion du patrimoine de votre père par les enfants et petits-enfants qui en assurent la direction ?

Ma requête est la suite logique des scellés que le procureur de la République a fait déposer sur la chambre personnelle et le bureau de mon père dans les heures qui ont suivi son décès. Je ne suis pas l’auteur de cette demande de scellés. En revanche, si on sécurise les effets personnels de mon père, il serait cohérent que ce soit surtout son important patrimoine professionnel qui soit sécurisé par la désignation d’un administrateur provisoire. C’est plus important que des pantalons et des dossiers papiers. Vous connaissez mon attachement à la pérennité du groupe Monkam. Il faut protéger les salariés, les fournisseurs et les clients du groupe dans l’attente que mon père soit enterré dignement et que les enfants puissent se réunir pour décider de l’avenir du groupe.

Comment les autres membres de la famille apprécient-t-il votre démarche, celle de saisir la justice?

L’important est que le groupe soit mis à l’abri des appétits gourmands de chacun suite au décès brutal et inattendu de mon père. Il faut protéger le chiffre d’affaires du groupe Monkam. Et pour une fois, la justice a l’opportunité d’intervenir dès le début et non en cours de route, quand les affaires sont déjà gravement mises en péril. Je n’ai aucun doute que le président du tribunal appliquera la loi en préservant le seul intérêt du groupe Monkam.

Source: Mutations

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici