Partouzes : Des élèves déférés au parquet d’Ekounou

0
1230

Yaoundé 

Des élèves déférés au parquet

Ils sont, entre autres, accusés d’avoir organisé des orgies sexuelles.

Par Junior Ayissi 

Sept élèves, accusés d’organiser des orgies sexuelles, ont été déférés au Tribunal de première instance d’Ekounou le 15 mars dernier. Des garçons ayant atteint l’âge de la maturité, ont été interpellés le 12 mars dernier en compagnie de huit filles mineures. Agés entre 15 et 19 ans, les 15 adolescents sont des élèves du Lycée bilingue d’Ekounou et du Collège bon berger. Ceux-ci ont été présentés au procureur de la République. Les filles ont été « auditionnées en présence de leurs parents. Plus tard, elles ont été libérées sous garant », apprend-on d’une source proche du dossier au commissariat du 14e arrondissement sis à Ekounou. Remis aux mains du ministère public, ces dernières comparaitront libre ou pas selon « l’appréciation du représentant du ministère public en charge du dossier », informe notre source. Une enquête a été ouverte et suit son cours, dit-elle, pour savoir s’il ne s’agit pas d’un vaste réseau.

Le 10 mars dernier, « des bruits provenant du domicile que fréquentaient ces jeunes au quartier Ekie dans l’arrondissement de Yaoundé 4e attirent des curieux. un voisin alerte les éléments du commissariat du 14e arrondissement qui font une descente pour s’enquérir de la situation». Dans le domicile, ils y trouvent des jeux de cartes, la drogue, une quantité non négligeable d’alcool. « Nous avons longtemps pensé que ces enfants se réunissaient là pour des répétitions. Ils s’y retrouvent souvent en grand nombre. L’on entend des cris qui portent à croire qu’il s’agit d’une rixe. Parfois, certains se retrouvaient dans la rue en petite tenue», témoigne un riverain.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici