Affaire sextape à Kribi : les élèves exclus suivis par des psychologues

0
614
????????????????????????????????????????????????????????????

Sextape Lycée Bilingue de Kribi 

Les élèves pris en charge 

L’Etat choisit l’accompagnement psychopédagogique, hors de l’établissement

Retirés du milieu scolaire au terme du conseil de discipline y relatif le 3 mars, à la suite de leur forfait, lesdits élèves jouissent aujourd’hui d’un suivi en dehors de l’enceinte scolaire, décidé par les autorités administratives locales et entériné par  le ministre des Enseignements secondaires, au cours de sa récente visite dans la cité balnéaire .

Les 14 élèves, acteurs et spectateurs, du récent sextape au Lycée bilingue de Kribi poursuivent sereinement leurs études et se présenteront aux examens officiels session 2021. La communauté éducative de la ville, sous la houlette de Monsieur le Préfet de l’Océan, NOUHOU Belo, consciente des enjeux et soucieuse de l’avenir de ces enfants, a trouvé moyen de les soutenir. La forme la plus adaptée de ce soutien est un accompagnement psychopédagogique dans le cadre d’une salle de classe dénommée Terminale bilingue spéciale.

L’accompagnement dont il est question concerne la mise à leur disposition d’un cadre d’étude autre que celui du Lycée bilingue, la mobilisation et la motivation de tous leurs enseignants jadis en charge de leur salle de classe (Terminale bilingue), la mise à leur disposition de conseillers d’orientation ainsi qu’un suivi permanent de l’évolution de leurs études par un parent délégué, désigné par le collectif des parents desdits élèves. La ponctualité et l’assiduité sont contrôlées, les cours sont dispensés comme dans une salle ordinaire, les évaluations sont faites, les résultats sont donnés ; à preuve, des bulletins de notes ont été remis à ces élèves comme à leur camarade sur le triangle national.

En visite dans la ville de Kribi dans le cadre des Journées portes ouvertes (JPO), Mme le Ministre a été saisie par les dispositions prises par la Communauté éducative de Kribi au bénéfice de ces enfants, pour la plupart innocents et inconscients de la tournure qu’allait prendre leur acte.
Après avoir écouté tous les maillons de la chaîne éducative de la ville et même de l’Océan, après avoir écouté les différentes versions et les profonds regrets des enfants ainsi que les plaidoyers des parents, après avoir eu les assurances des élèves, le Pr Nalova Lyonga s’est entretenue avec les autorités administratives locales, dont le Préfet de l’Océan, le Sous/Préfet de Kribi 1er, le Sous/Préfet de Kribi 2e, le Maire de Kribi, et a décidé d’entériner la décision de l’accompagnement psychopédagogique hors du Lycée bilingue de Kribi.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici